5 coïncidences historiques qui surprennent même les sceptiques !

0
399

Le Britannic a heurté une mine et il a sombré dans le fond de l’océan. Le Titanic tout le monde sait qu’il a heurté un iceberg lors de son tout premier voyage avec des voyageurs à bord. Il a sombré et emporté avec lui des passagers. L’Olympic a eu un peu plus de chance que les deux autres mais sa fin a aussi été tragique. Il a heurté un autre bateau. Il a été réparé et a pu reprendre la mer pour finir par s’écraser contre un phare sur les côtes canadiennes et il a ensuite été abandonné. Ces bateaux ont tous eux un destin tragique sans doute une simple coïncidence mais peut-être pas pour tout le monde.

  • La « dame insubmersible »

L’histoire de cette infirmière est tellement incroyable qu’elle mérite une adaptation au cinéma. Cette infirmière s’appelle Violet Jessop et par le pur des hasards, elle s’est retrouvée sur les trois navires de la compagnie White Star Line et elle a survécu aux trois naufrages. Dans celui de l’Olympic, personne n’a été blessé puis dans celui du Titanic où elle est montée dans une barque et enfin celui du Britannic. C’est peut-être elle qui a porté la poisse à ces trois navires !

  • Mark Twain et la comète Halley

Mark Twain est né en 1835 alors que la comète Halley était toute proche du soleil et visible à l’œil nu. L’écrivain avait prédit avec certitude que sa dernière heure viendrait au moment où la comète ferait de nouveau son apparition dans l’espace et c’et ce qui s’est passé en 1910. Mensonge ou vérité, personne ne sait pourquoi et comment cela s’est produit mais l’écrivain est bien mort la même année où la comète Halley a fait sa réapparition.

  • La plaque d’immatriculation de l’Archiduc François Ferdinand

La cause officielle de la Première Guerre Mondiale est l’assassinat de l’Archiduc François Ferdinand et de son épouse en 1914 à Sarajevo. Ils ont été fusillés dans leur voiture dont la plaque d’immatriculation était A III-118 et certains pensent que cette date correspondait à la fin de la Première Guerre Mondiale le 11 novembre 1918.

  • Le premier et le dernier soldat britannique morts lors de la Première Guerre Mondiale sont face à face.

John Parr est le premier soldat britannique a été mort sur les champs de bataille lors de la Première Guerre Mondiale et George Ellison est le dernier. Pour des raisons que personne ne comprend, ils ont été enterrés l’un en face de l’autre dans un cimetière britannique mais personne ne sait comment cela a été fait, ni comment cela est possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here